Snapéco

[Snapéco] Ça sera la dernière !

La soutenance, mine de rien, c’est pour bientôt !

Publicités
Ailleurs

[Ailleurs] Dis papa, c’est quoi la condescendance de la télé vis-à-vis de YouTube ? C’est ça, mon fils

Je pense qu’il n’y a rien à ajouter.

Si, un truc, peut-être : je suis sincèrement impressionné par ces gens qui déploient autant d’efforts pour essayer de ne pas comprendre un phénomène aussi massif que l’émergence de la vidéo sur Internet. Et je me joins aux louanges qui saluent l’état d’esprit de Squeezie face à cette invraisemblable enfilade des clichés les plus idiots sur YouTube en particulier et les utilisateurs des nouvelles technologies en général.

via Léo Grasset over Twitter

Ailleurs

[Ailleurs] L’automatisation va-t-elle aboutir à la « fin du travail » ?

Le mythe de la « fin du travail » qui serait dû au développement de l’informatique dans nos économies est profondément ancré dans les esprits. Benoît Hamon en a par exemple fait un axe majeur de sa campagne présidentielle.

Dans le même temps, je suis en train de relire Le Négationnisme économique de Pierre Cahuc et André Zylberberg, ouvrage que je ne peux que vous conseiller même si je serais plus nuancé que les auteurs quant à leur thèse principale. Mais là n’est pas le sujet. Le sujet est plutôt : la partie du chapitre VI qui traite justement de cette idée de la fin du travail est un monument de débunkage méthodique à l’issue duquel il ne reste plus rien de l’argument initial.

Il démontre, citations de publications scientifiques à l’appui, à quel point cet argument en apparence intuitif est profondément trompeur. Croire que l’automatisation va détruire bon nombre d’emplois (ce qui est vrai) est une explication incomplète, car il faut aussi prendre en compte la transformation des emplois qui ne sont pas détruits par cette automatisation, et les emplois qui seront induits par cette transformation. Et quand on le fait, lorsque l’on pense l’économie comme un système qui s’adapte plutôt que comme une espèce de machine au fonctionnement purement mécanique, tout change.


On peut faire un raisonnement similaire sur l’idée que les humains épuiseront nécessairement les ressources naturelles présentes sur Terre au prétexte que cette dernière est un objet physique fini. Cet argument est en totale contradiction avec les théories économiques sur le progrès technique les plus avancées, et relève d’une même vision purement « mécaniste » de l’économie qui n’aurait pas dépareillé dans les années 1970 – c’est d’ailleurs de cette époque que date l’idée de l’épuisement global des ressources. J’en parlerai certainement dans de futurs articles.


Le débunkage de cet argument est un bel exemple d’une « évidence de bon sens » parfaitement contredite par les sciences, au même titre que « le Soleil tourne autour de la Terre » ou « les espèces n’évoluent pas ». Croire que ces trois arguments sont vrais semble raisonnable, et pourtant ils sont tous les trois aussi faux. Nos perceptions peuvent nous tromper très largement, d’où l’importance des sciences pour délimiter les cas où nos perceptions sont « vraies », et les cas où elles mènent à de fausses conclusions.

C’est bien sûr le cas pour nos perceptions de phénomènes naturels, mais c’est aussi vrai pour notre perception de phénomènes sociaux. Le fait que nous soyons parties prenantes de la société n’est en aucune façon un antidote – bien au contraire, ai-je envie de dire, car en fonction de nos intérêts économiques, culturels, sociaux, etc. nous sommes plus ou moins amenés à croire certaines choses parce qu’elles « nous arrangent » plutôt que parce qu’elles sont vraies. D’où l’importance, à mon sens insuffisamment répétée, des sciences humaines et sociales (dont l’économie) pour justement nous protéger face à cette tendance (que je ne critique pas) de nous laisser abuser par nos perceptions.

Soyez donc toujours méfiant-e-s de celles et ceux qui prétendent avoir des explications simples et séduisantes à des phénomènes sociaux, sociétaux, économiques et politiques complexes. Bien souvent, leurs « explications » ne sont que l’expression de leurs propres perceptions erronées.

Lire Le Négationnisme économique

Ailleurs

[Ailleurs] Donner le Prix Nobel d’économie aux journalistes ayant révélé les Paradise Papers ? Ça n’a aucun sens

Vous n’avez probablement pas échappé au dernier grand scandale d’évasion fiscale mis au jour par la presse : les Paradise Papers. Avant eux, les Panana Papers avaient également defrayé la chronique.

Le point commun entre ces deux scandales est qu’ils ont été mis au jour par un groupe international de journalistes d’investigation, l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ, page Wikipédia).

Nathalie Goulet, sénatrice UDI de l’Orne, propose dans une pétition de « décerner le prix Nobel d’Economie aux journalistes de ICIG [la faute de frappe est d’origine] pour leur travail ».

Le problème ? Cette demande n’a strictement aucun sens.

Lire la suite « [Ailleurs] Donner le Prix Nobel d’économie aux journalistes ayant révélé les Paradise Papers ? Ça n’a aucun sens »

Agenda

[Agenda] Je ne serai finalement pas aux Journées de l’Économie (Lyon)

Contrairement à ce que j’avais initialement prévu, je ne pourrai pas me rendre aux JECO de Lyon. La faute à la conjonction de finances tendues et de rendez-vous imposés à la dernière minute qu’il aurait été difficile de décaler.

Je ne vous cache pas que je suis très déçu de cette annulation, mais je n’avais vraiment pas le choix. J’espère que l’an prochain sera plus favorable !

Pour suivre mon actualité, n’hésitez pas à vous abonner à l’Agenda.

Ailleurs

[Ailleurs] Le fact checking permet-il d’éviter l’adhésion aux fake news ?

Depuis l’élection présidentielle américaine de 2016, l’importance des fake news dans le résultat d’une élection est un sujet largement discuté. En particulier, cette élection a semble-t-il mis en évidence que le fact checking était vraisemblablement inutile pour endiguer la montée desdites fake news. Mais est-ce bien le cas ?

Lire la suite « [Ailleurs] Le fact checking permet-il d’éviter l’adhésion aux fake news ? »

Snapéco

🚀 La chaîne YouTube du Signal, ça se rapproche !

couverture-ep1.jpg

Le montage est désormais terminé ! J’ai demandé à quelques amis en qui j’ai confiance de regarder la vidéo, histoire d’avoir un avis extérieur. S’ils ne trouvent pas d’erreurs énormes, la vidéo sera mise en ligne. Peut-être dans la soirée, ou plus vraisemblablement demain matin…

En attendant, je continue l’opération teasing avec le visuel qui illustrera cette première vidéo. Du coup, vous devriez avoir une petite idée du thème qu’elle va traiter 😏 Mais pas que 😉

Je ne vous cache pas que j’ai pris un plaisir inattendu à travailler sur cette vidéo (tournage mis à part…). Il me semble que c’est bonne augure pour la suite des évènements !

Stay tuned.

Snapéco

🚀 Une chaîne d’économie sur YouTube ? C’est pour bientôt !

2017-10-04 - Teasing chaîne YouTube.png

L’opération teasing continue !

Je suis en plein montage du premier épisode de la chaîne YouTube du Signal – les vidéos seront également mises en ligne sur la page Facebook.

Ça me paraît assez raisonnable d’espérer une publication avant le week-end, et peut-être même dès ce soir si le montage avance bien 😀

Dans tous les cas, j’espère que ces vidéos vous plairont !